Changer d’alimentation lui a sauvé la vie !

légumes, légume, maladie crohn, jeanne deumier

À 19 ans, Jeanne est confrontée à un diagnostique qui fait peur : elle est atteinte de la maladie de Crohn. Pendant quelques années, elle suit les traitements habituels – sans succès. Elle décide alors de se soigner elle-même en changeant radicalement d’alimentation. Aujourd’hui elle est guérie. Voici son témoignage.

Quelle a été ta réaction et comment as-tu commencé à te soigner ?

D’abord par le déni, pas du tout envie de me dire que je suis malade « à vie » et que je vais devoir « vivre avec ». On m’a proposé tout de suite une corticothérapie pour la phase d’attaque, puis, on est passé aux immuno-suppresseurs car le premier traitement n’a pas fonctionné. J’ai été sous traitement pendant deux ans, mais je ne changeais rien à mon mode de vie de l’époque.

Comment as-tu réalisé que les traitements promulgués par des professionnels de la santé n’étaient pas les bons ?

Mon corps et mon esprit étaient de plus en plus déconnectés. Les traitements soulageaient mes symptômes, mais la fatigue était toujours très présente. Mes choix alimentaires m’épuisaient sans que je m’en rende compte. Je consommais énormément de farines blanches, de pâtes et de riz (industriels) pensant « laisser tranquille » mon tube digestif. Je somnolais de plus en plus malgré des nuits de 12h. Je me suis rendue compte que le sucre m’empoisonnait, que tout était à reprendre en main, j’avais de trop nombreux mauvais réflexes comme de consommer du pain avant de passer à table, de grignoter entre les repas, de consommer de la viande ou des produits d’origine animale à chaque repas, parfois deux fois par jour. Mon alimentation nourrissait mon inflammation, cela se ressentait notamment sur l’aspect de ma peau, très sèche avec des plaques d’eczéma.  

Comment as-tu eu l’idée qu’un changement de nourriture pourrait t’aider ?

J’ai pris conscience que l’alimentation jouait forcément un rôle clé dans ce type de maladie inflammatoire. Il fallait que je réapprenne à me nourrir et non plus à me remplir. Nous sommes ce que nous mangeons, notre alimentation est de plus en plus dénaturée, nous sommes malgré nous privés des bons nutriments et vitamines. Nos modes de cuissons, l’absence de mastication, les excès en tout genre nous conduisent à des maladies. 

Comment tu t’alimentes au quotidien aujourd’hui ?

J’ai une alimentation très saine mais très gourmande. Je mange essentiellement des produits de saison bio et locaux, beaucoup de jus de légumes extraits à froid, des tisanes et de l’eau (la seule boisson dont nous avons besoin), des oléagineux, des légumineuses. Je privilégie la cuisson vapeur (plus de micro onde ni de poêle), j’ai complètement retiré les produits industriels et transformés de mon alimentation. Bref, j’ai effectué un vrai virage à 180 degrés vers l’âge de 22 ans. 

Aller au restaurant devient plus facile

Et aller au restaurant ? Est-ce difficile ?

Ca dépend, il y a cinq ou six ans, il n’y avait pas beaucoup d’offres pour quelqu’un qui cherche à déjeuner sainement en dehors de chez soi, c’était très compliqué, je préparais mes Tupperware à la maison la veille. Aujourd’hui, de plus en plus d’endroits comme Liife ouvrent en ville, c’est une vraie victoire et un accompagnement précieux. Les gens ont de plus en plus envie et besoin de changer d’alimentation. Je fuis la plupart des brasseries et bars à salades ou à sushis car il n’y a aucun contrôle sur l’origine des produits et notamment la viande, le poisson, les oeufs… Pourtant, ces plats coûtent souvent très chers. Une salade n’est pas toujours synonyme de “sain”, bien au contraire, tout dépend de ce que l’on vous met dedans.  

Qu’est-ce que le changement de nourriture a fait avec ton corps/ta maladie ?

L’alimentation, accompagnée par le sport, a tout changé. J’ai retrouvé ma vitalité, ma forme. J’ai compris que celle-ci pouvait être un allié précieux. Je mange moins mais mieux, je m’écoute. Tout cela m’a pris du temps mais je n’ai aucun regret. 

Pourquoi as-tu choisi d’écrire un livre sur ton expérience ?

Au fil des années, je recevais de plus en plus de témoignages d’amis qui rencontraient des soucis de santé divers : fatigue, douleurs articulaires, maux de ventres, migraines, baisse de moral etc. Il me semblait vraiment urgent de partager mon expérience – notamment à ma génération. Nous vivons dans un monde de plus en plus “chimique”, notre environnement affecte notre état de santé, revenir à une alimentation vraiment naturelle me semble très important. 

Quels plans pour l’avenir ?

Je décide maintenant de me lancer dans l’accompagnement des personnes qui, comme moi, ont envie de changer d’alimentation. J’ai également l’envie de proposer des guides bien-être et bien vivre accompagnée de professionnels de santé. Mon ambition, c’est de participer à la démocratisation de la « healthy » food, de guider les personnes vers un mieux-être, un équilibre de vie qui peut être très difficile à trouver au départ. Je sais de quoi je parle 😉 

 

A propos de l’auteur:

Jeanne Deumier, maladie Crohn

Jeanne Deumier, 25 ans, est auteur du livre « Diagnostiquée Crohn », paru en 2017 chez Flammarion. Dans son œuvre, la coach « accompagnement bien-être forme » raconte comment elle a été guérie grâce à un changement d’alimentation.  Retrouvez-la aussi sur ses réseaux sociaux et sur son site web :

Instagram : https://www.instagram.com/jeannedeumier/?hl=fr

Facebook : https://www.facebook.com/jeannedeumier/

Mon site : http://jeannedeumier.com/

 

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*