« Eat clean » et « eat smart » : deux concepts indissociables

Le « clean eating » désigne une alimentation saine, autant pour ton organisme que pour l’environnement. En français, on peut traduire ça par « manger propre ».  Depuis ces dernières années, le nombre d’adeptes du « clean eating » ne cesse d’augmenter. Avec notre concept « eat smart », nous avons décidé d’aller encore plus loin.

« Eat smart», c’est quoi ?

Littéralement, « eat smart » signifie « manger intelligemment ».

 Nous nous sommes fixé comme mission d’inciter les Français à avoir une prise de conscience : réfléchir à l’impact de nos modes de consommation et faire en sorte de les faire évoluer dans le bon sens. Au sein de notre restaurant, notre offre est adaptée pour vous encourager à avoir un mode de vie sain et sportif. 

Quelques conseils pour manger intelligemment

  • Notre premier conseil serait de ne pas lésiner sur les fruits et légumes, bio, entiers et de saison de préférence. Selon une étude des enquêtes des Comportements et Consommations Alimentaires en France datant de 2016, seulement un quart des Français consomment cinq fruits et légumes par jour. Pourtant, manger des fruits et légumes réduit de manière considérable les risques de contracter certaines maladies comme l’hypertension artérielle, le diabète, les maladies cardiovasculaires, l’obésité et le cancer. En plus d’être bons pour votre organisme, les fruits et légumes jouent également sur votre humeur.
  • Réduire sa consommation de viande. Être végétarien ou vegan n’est pas un prérequis pour manger plus intelligemment. Cependant, limiter sa consommation hebdomadaire de viande peut t’aider à réduire ta tension artérielle, réduire le risque de maladies cardiovasculaires et t’aider à mieux contrôler ton poids. En général, nous mangeons trop de protéines. La crainte d’une carence en protéines est donc à écarter. Chez Liife, nous mettons en avant dans nos plats les bons produits protéinés comme les œufs, les produits laitiers, les légumineuses ou encore les noix. La majorité de nos plats sont végétariens. Quant à ceux qui ne le sont pas, nous avons préféré la viande blanche à la viande rouge, comme le poulet, qui n’accumule pas de matières grasses dans l’organisme. Nous préférons également de la viande non traitée aux antibiotiques et élevée en milieu naturel.
  • Manger plus de grains et céréales entiers. Retenez bien que moins les aliments sont transformés, plus ils sont bons pour la santé. Le quinoa, l’épeautre, le riz sauvage, l’avoine… Autant de plantes et céréales propres, pleines de fibres, d’antioxydants et de phytonutriments que nous avons intégré dans nos plats.
  • Limiter sa consommation de sucres ajoutés. Il est recommandé de ne pas recevoir plus de 6 cuillères à café de sucre par jour pour les femmes, et 9 pour les hommes. Or, on en recevrait en moyenne 4 fois plus. Une alimentation propre commence par réduire considérablement son apport quotidien de sucres ajoutés présents par exemple dans les sodas, les confiseries et les pâtisseries. Dans nos plats, on a privilégié les bons glucides naturels présents par exemple dans les yaourts nature, le sirop d’érable ou d’agave, ou encore les céréales.
  • Maîtriser le taux de sodium. Le sodium est un élément chimique que l’on retrouve en grosse quantité dans les produits salés comme les produits fermentés et la charcuterie par exemple. Tout comme le sucre, nous consommons beaucoup trop de sodium. Or, cela favorise grandement les risques d’hypertension artérielle et de maladies cardiovasculaires. Nous avons même pris l’habitude de saler nos plats avant même de les avoir goûtés. Alors lève la main sur le sel et limite ta consommation de sodium à environ une cuillère à thé de sel. 80% du sodium contenu dans notre alimentation provient des aliments « prêts-à-consommer », comme les boîtes de conserve par exemple. Là encore, il faut préférer les aliments frais. N’hésite pas à ajouter des herbes et épices, agrumes et vinaigre dans tes préparations afin de réduire la quantité de sel.

Pour conclure, manger intelligemment, c’est mieux pour ta santé, ton bien être et pour la planète. La nourriture que nous mangeons consomme des ressources. L’industrie de la viande serait une des industries les plus polluantes. Les herbicides, pesticides et engrais utilisés dans l’agriculture intensive ont des conséquences néfastes sur la qualité de l’eau et des sols. Manger intelligemment et manger propre sont deux choses indissociables. Cela permet de réduire considérablement, à ton niveau bien entendu, l’empreinte carbone mais aussi augmenter ton espérance de vie et ton bien être quotidien.

3 conseils pour faire du bien à ton corps et à ton esprit

C’est désormais prouvé et approuvé, la nourriture joue un rôle déterminant dans notre bien être moral et physique. Il n’est aujourd’hui plus possible de négliger sa santé et son environnement. Dans cet article, nous allons nous efforcer de te donner des petits tips pour t’aider à mieux manger. Let’s do it ! 😉

1) Adhérer au réductarisme

Il existe plusieurs types de réductaristes : ceux qui s’engagent à manger moins de viande rouge, moins de volaille, moins de fruits de mer, moins de produits laitiers, d’œufs, etc… Ici, nous parlons uniquement de réduire sa consommation de viande.

En effet, de nombreuses études prouvent qu’une trop forte consommation de viande rouge (et de charcuterie) augmenterait les risques de maladies cardiovasculaires et de cancers (notamment le cancer du côlon, de l’œsophage, du foie, du pancréas et du poumon).

Fan de viande ? Tu tiens à ta santé mais tu n’es pas non plus prêt à toutes les privations ? Pas de panique. Nous ne sommes pas en train de te conseiller d’arrêter immédiatement de manger de la viande. C’est en cela que le concept du « réductarisme » est séduisant. Il te propose de réduire significativement ta consommation de viande, sans forcément l’éradiquer définitivement de ton alimentation.

La viande reste un aliment riche en vitamines et représente une source d’énergie favorisant la lutte contre le vieillissement. Une consommation de viande contrôlée reste donc un bon compromis.

2) Remplacer les mauvais glucides par des glucides naturels

Les glucides sont des substrats énergétiques que l’on retrouve principalement dans les produits sucrés, les fruits ou encore les féculents. Leur rôle est de fournir de l’énergie aux cellules corporelles.

Une alimentation saine contient des protéines, des lipides, des fibres mais aussi des glucides. Ils ne sont donc pas à supprimer de notre alimentation, bien au contraire. S’il est vrai que certains glucides dits « simples » sont dépourvus de nutriments et ne sont que très peu bénéfiques à l’alimentation, certains glucides sont au contraire essentiels. Ils constituent en effet un carburant puissant pour le système nerveux et le cerveau. Ici, nous te conseillons de privilégier des glucides provenant d’aliments riches en nutriment comme les grains entiers, les fruits, les légumes, les légumineuses et les produits laitiers faibles en gras. Evite autant que possible d’ajouter du sucre dans tes préparations.

Chez Liife, notre restaurant healthy paris, nous avons bien compris tous les bienfaits des glucides. C’est pour cette raison que, dans nos plats, nous nous sommes attachés à te fournir une quantité idéale de glucides en cuisinant des fruits et légumes naturellement riches en bons glucides. En plus de ça, nos smooth’ bio de fruits et légumes fraichement mixés représentent un apport idéal en bons glucides.

3) Contrôler ses portions

« Contrôler mes portions ?! Mais j’ai faim moi !! » Hop hop hop, on te voit déjà venir toi là bas. Je ne te parle pas de peser et mesurer chacun des aliments que tu manges. Contrôler ses portions est un processus qui vise progressivement à se satisfaire de manger moins. N’y voit pas là une contrainte : ton porte monnaies te dira merci !

Plus sérieusement, on ne parle toujours pas de privation. Il s’agit ici de manger moins en seule fois, dans le but d’habituer son estomac à réclamer moins de nourriture.

Nous te conseillons pour ce faire d’espacer les repas et les collations dans la journée. Des petits repas fréquents permettent à ton cerveau d’être moins gourmand en glucose.

Le glucose, c’est la transformation que fait ton corps des aliments – et en particulier des glucides – que tu manges. Lorsque tu te goinfres d’une trop grande quantité d’aliments d’un coup, le taux de glucoses augmente rapidement. Or – et attention, ce qui suit est un peu technique – lorsque ta circulation sanguine est inondée de glucose, ton pancréas libère de l’insuline pour transporter ce glucose dans tes cellules et l’utiliser. Et que se passe-t-il lorsque la glycémie augmente trop rapidement et que ton pancréas produit trop d’insuline ? Je te le donne en mille : En plus de risquer une hypoglycémie, ton cerveau sera amené à penser que tu as besoin de plus de glucose. Tu commenceras alors à avoir plus faim, et plus particulièrement de sucre.

Manger de plus petites portions, mais plus souvent, maintiendra les niveaux de glucose et d’insuline stables.

Nos portions sont soigneusement étudiées pour te fournir des apports nutritionnels suffisants. Et si tu as encore faim, pas de panique ! Tu peux revenir l’après midi pour déguster un toast ou un délicieux bowls bons pour la santé. De quoi s’en mettre plein la panse sans culpabiliser.

Tu l’auras compris, dans notre cuisine, nous avons tout mis en œuvre pour t’aider à appliquer ces 3 conseils. Ces derniers ne changeront certes pas ta vie drastiquement, mais nous pouvons te garantir des résultats, tant sur ta santé physique que morale.